Trafic des antiquités et destructions de patrimoines archéologiques

Une conférence de Didier Viviers le 4 février 2020 à 19h30

Une organisation de la section du centre de l’Extension de l’ULB Centre, de la Régionale Picardie Laïque, de « Cestcentral » et de la ville de La Louvière,
à la Maison des associations (Maison du tourisme) – Place Jules Mansart à 7100 La Louvière.
Animation : Jean-Paul Renier

« L’Histoire pour cible : lecture ‘globale’ des destructions de patrimoines archéologiques »
Les destructions de patrimoines archéologiques par des organisations politiques extrémistes, ces dernières années, ont beaucoup marqué l’opinion publique et ont entraîné des réactions de certains États ou organismes internationaux. En partant de l’exemple syrien (qui est loin d’être unique), on peut aujourd’hui tenter de préciser les modalités d’exécution et, surtout, les motivations de ces actes de vandalisme politique. Au-delà, c’est une perception spécifique des patrimoines archéologiques que révèlent ces destructions, qu’il convient de situer dans un environnement plus global. Le vandalisme politique n’est en effet pas l’unique mode de destruction des patrimoines archéologiques. Un rapide survol de plusieurs modes contemporains de destruction, dont principalement le trafic d’antiquités, principalement au départ des exemples syriens, permet de reposer la question du statut de ces patrimoines archéologiques, en insistant sur l’écart entre la ‘perception commune’ et le véritable apport historique des vestiges du passé. Dès lors, c’est une réflexion sur notre rapport à l’Histoire qui s’engage et qui conduit à interpréter les destructions violentes du patrimoine comme la conséquence d’un mouvement plus général qui, sur la base d’une conception très ancienne des vestiges archéologiques (que l’on espérait dépassée), détruit progressivement la définition occidentale de l’Histoire.

Didier Viviers est Historien, spécialisé en histoire de l’art et archéologie. Recteur de l’université libre de Bruxelles de 2010 à 2016.

Réservations : 0497/52 58 16. ou reniergodaux@skynet.be

PAF :

  • 5 euros pour non-membres de l’Extension de l’ULB.
  • 3 euros pour les membres de l’Extension de l’ULB – D’Hainaut Séniors – membres UAE – sans-emplois et étudiants